BIOGRAPHIE ET CARRIÈRE

Kelly Joyce (nom propre), nom Bale Simoës de Fonseca. Néeà Paris en 1982 et fille de l’Art (son père est King-Joe Bale compositeur, fils du Prince de l’ancien Empire Bantu Bale Bande Ndekekete, qui descendait des dynasties Egyptiennes. Il fut Ambassadeur du Zaïre en Israël, Côte d’ ‘Ivoire, Angleterre, Belgique et en Yougoslavie, pendant de nombreuses années. Il était le demi-frère de Mobutu Sese Seko, ancien Président de la République du Zaïre. Sa mère, la comtesse de Burgos et Ségovie, Emmanuelle Vidal Simoës de Fonseca est la fondatrice, auteur et chanteuse des Chocolat’s, descendante de la noble famille Simoës da Fonseca. Cette famille hispano-portugaise fut reconnue et anoblie par le Pape, à l’époque des Templiers pour son dévouement dans Les Guerres Saintes, à Jérusalem.
Certains membres s’unirent avec les familles nobles de Portugal et allèrent vivre au Brésil. Br Ainsi, le Maréchal Manuel Deodoro da Fonseca, organisa la révolution avec Giuseppe Garibaldi, une lutte contre l’oppression du Roi Pedro II du Portugal. Ce fut la création de la première République du Brésil.
Kelly-Joyce est fière de sa famille et de ce premier Président du Brésil, qui offrit l’abolition de l’esclavage en Amérique du Sud.
Kelly Joyce et aussi la petite-fille de Douta Seck (grand-père maternel) grand Comédien dramaturge sénégalais à qui sontdédiés à Dakar, le Centre Culturel Douta Seck, une Statue, le Conservatoire de Musique et une Place. Le nom de Douta Seck fait partie du patrimoine mondial pour avoir été le premier Artiste noir, a réaliser une carrière internationale, avec des pièces de théâtre (La Tragédie du Roi Christophe) d’Aimé Césaire ainsi que pour le cinéma, avec le rôle du prophète dans le film « L’enfant nommé Jésus » de Franco Zeffirelli ou Les Comediens avec Richard Burton et Liz Tailor. Auprès deMiriam Makeba dans Amok, ou Rue Cases Nègres EuzhanPalcy, Mahabharata de Peter Brook etc.
Kelly-Joyce grandit près de Rimini, avec sa famille, où elleprit des leçons de violon durant 8 années, de piano pendant 5 ans, et pendant 12 ans, elle a étudié la danse à la Royal Academy. Plus tard, elle partit en Angleterre pour poursuivre ses études sur les Arts de la scène à Londres. Ses débuts sur la scène ont lieu en 2001 avec le single Vivre la Vie, qui devint un hit international, suivi de l’album Kelly Joyce chez Universal Music. « L’album s’est vendu à plus de 600.000 exemplaires dans le monde avec de nombreuses télévisions etradios allant du Canada à la Nouvelle-Zélande à la Sibérie et l’Afrique. Elle fut Nominée aux French Music Awards.
La Chanteuse participa au Festival des Deux Mondes à Spoleto, Porretta Jazz, Festival de Jazz Pozzuoli.
Elle rencontre le Pape Wojtyla Jean-Paul II, à l’occasion du concert de Noël au Vatican, dans une audience privée. Après une tournée entre la Russie et l’Europe, elle chanta d’abord avec un trio puis un quintet de jazz. En Juin 2004 sort l’albumChocolat, dans lequel la chanteuse est également auteur. Ilcontient les textes de la période de l’adolescence en alternance avec les derniers morceaux. De ce deuxième album sont extraits :Little Kaige, une ballade sur la naissance de sa sœur, qui a été publié en été 2003, C’est l’Amour Vient, anticipait et lanca l’album libération. Le troisième single de l’album est Melody. En 2005, elle collabora avec le producteur et rappeur Esa & Fish pour la chanson Que voulez-vous de moi, et en 2006 dans Vous apportez-moi, à la réalisation de son album Big Fish. En 2007, elle publia la nouvelle version de Delicateavec le groupe ukrainien Four-Kings. En 2009, elle produisitle single Rendez-vous inspiré par les années 30’s avec le vidéo dédié à Joséphine Baker ; elle y porte la célèbre jupe de bananes. Rendez-Vous 2010, fut sélectionné durant 6 mois consécutifs pour afficher la première place de Wind (téléphone mobile italien) avec Aldo, Giovanni et Giacomo, et Panariello Incontrada. Kelly Joyce joue sur différentes étapes importantes du panorama Jazz répertoire dont elle est imprégnée et elle se déplace à travers ses différentes origines allant du blues au Negro Spiritual Bossa-nova, Fado et le portugais. En 2011, elle se produisit sur la plus grande scène du théâtre de Moscou Crocus, en 3 Concerts, avec le Moulin Rouge.
Le Time de Moscou en parla avec des termes si elogieux, que sa renommée a grandi dans toute l’ex-Union soviétique. Ensuite elle réalisa une collaboration avec Berardi Jazz Connection Musiciens Italiens, des Pouilles, en écrivant « Love recepie » un single qui a également révélé ses chances au Japon. En 2012, elle enregistre le single « Wake Up » avec les quatre crackers, avec des influences des années 70’s. Elle parcourt les cènes et les ouvertures de grands concerts, tels que Ben Harper, Norah Jones et Incognito.
Voici son dernier ouvrage, traitement Jazz acoustique consacré à l’Afrique.